Les testicules

Ils sont placés à l’extérieur de la cavité abdominale. A la naissance, les testicules restent parfois à l’intérieur de l’abdomen puis descendent quelques mois plus tard.

Ils sont à l’extérieur de façon à maintenir une température inférieure à celle du corps, condition indispensable pour que la spermatogenèse (ensemble du processus de transformation des cellules germinales du testicule depuis leur origine [les spermatogenies] jusqu’à leur transformation en spermatozoïdes. Ce processus dure environ 74 jours) se produise normalement. 100 millions de spermatozoïdes sont produits chaque jour.

Chaque testicule se compose de deux parties : le testicule proprement dit et l’épididyme.

Les testicules sont des organes glandulaires, la plus importante de leur fonction est de produire l’élément principal du sperme, les spermatozoïdes ainsi que les hormones masculines, restesticulesponsables des caractères sexuels secondaires chez l’homme (voix grave, pilosité…).

Les testicules deviennent fonctionnels au moment de la puberté.

Les spermatozoïdes formés dans les testicules passent dans l’épididyme à travers de nombreux canaux, c’est là qu’à lieu leur maturation finale et qu’ils acquièrent leur mobilité. L’épididyme joue un rôle de réservoir. Puis suit le canal déférent qui transporte les spermatozoïdes jusqu’au canal éjaculateur dans lequel se déverse le liquide séminal en provenance des vésicules séminales et traverse la prostate qui sécrète aussi un liquide, se forme alors le sperme qui se déverse enfin dans l’urètre. Celui-ci traverse le pénis jusqu’à l’extérieur au niveau du méat urinaire, situé au bout du gland.

Le volume de l’éjaculat (sperme qui est expulsé lors de l’éjaculation) est en grande partie dû aux sécrétions des glandes annexes : prostate et vésicules séminales.

Les testicules sont de formes ovoïdes et mesurent environ 4 cm de long et 2,5 cm de large. Le gauche est en général plus bas que le droit. Ils pèsent entre 18 et 22 g.

Le sang arrive dans les testicules par les artères spermatiques internes qui prennent naissance dans l’aorte et parcourent les cordons spermatiques jusqu’aux testicules.

4 Commentaires

  • Avatar
    Patrice Publié depuis 1 décembre 2008 12 h 38 min

    Si on n’a pas de relations sexuelles ou de non-masturbatio n, comment s’évacue le sperme, sachant que les testicules fabriquent quotidiennement des spermatozoides. ..? L’ovaire non-fécondé est « détruit » mais qu’en est-il des spermatozoides stockés dans le scrotum?

  • Avatar
    Milene Leroy Publié depuis 15 décembre 2008 0 h 38 min

    Bonsoir Patrice,

    L’éjaculation nocturne permet à l’homme de ne pas « stocker » le sperme. Il s’agit d’une éjaculation non contrôlée qui survient durant le sommeil mais pas forcément au cours d’un rêve érotique.

    Le phénomène est qualifié de « nocturne », mais peut, plus rarement, se produire pendant l’état de veille.

    À l’adolescence, la forte production hormonale contribue à ce phénomène, parfois plusieurs fois par semaine à moins d’avoir une vie sexuelle active.

    Au plaisir de vous lire,

  • Avatar
    Patrice Publié depuis 1 janvier 2009 12 h 43 min

    Je me masturbe entre 1 et 4 fois par nuit selon le désir que j’éprouve envers une femme; la masturbation, pour moi, va de pair avec l’émission de sperme : là, je me sens appaisé d’avoir évacuer une tension, celle de ne pas avoir de rapports sexuels. La masturbation remplace-t-elle le rapport sexuel ? Est-ce vraiment un succédané ?

  • Avatar
    Milene Leroy Publié depuis 2 janvier 2009 18 h 51 min

    Bonsoir Patrice,

    La masturbation ne remplace pasle rapport sexuel, elle peut être, en effet, un moyen d’évacuer une tension dans une période sans coït mais devrait plutôt être considérée (que l’on ait ou pas un(e) partenaire) comme un apport de plaisir, un voyage d’éveil des sens.

    Au plaisir de vous lire,

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *