RESTEZ HOT MALGRÉ LE FROID !

Votre libido baisse en même temps que les températures extérieures ? Voici toutes les explications ainsi que quelques conseils de la sexologue Milène Leroy.


Il est rare d’associer l’hiver à la saison la plus torride qui soit ! D’ailleurs, le vocable sexuel cible plutôt des qualificatifs chaleureux : un regard de braise, avoir le feu, être bouillant…

Avec un champ lexical plutôt glacial, l’hiver laisse trop peu d’imaginaire à une sexualité en dehors de la couette. Malgré quelques inconvénients, il s’agit pourtant d’une saison parfaite pour faire l’amour.

UNE RÉALITÉ PÉRIODIQUE

Alors que la chaleur détend et offre en toute quiétude le chemin du plaisir sexuel, l’hiver, le corps se contracte et se raidit facilement. Sans parler de syndrome automnal dépressif, des variations hormonales influent sur votre libido. Les températures plus basses et l’apparition précoce de la nuit modifient vos envies.

Les femmes sont plus touchées par cet état car il s’agirait d’un vestige de l’hibernation de nos ancêtres : la baisse de libido ressentie l’hiver et son augmentation l’été permettrait de donner naissance à des enfants à une période où ils ont le plus de chance de survie.

Pas d’inquiétude ! Il n’y a pas d’incidence extrême si vous savez échauffer vos sens. Pour contrecarrer la nature, les soirées devant un feu de cheminée peuvent être tout aussi excitantes que la douceur d’une plage d’été.

UNE ÉTUDE TRÈS SÉRIEUSE

Pensez concret ! Selon des chercheurs hollandais, il y aurait une augmentation de 30% de chances qu’une femme ait un orgasme si elle a les pieds réchauffés. En prenant soin des petons de votre partenaire, (ou en lui laissant ses chaussettes même si c’est moins sexy), vous activez sans le savoir l’action de l’amygdale, aire cérébrale qui réagit à des évènements anxiogènes mais aussi, entre autres, à la présence de potentiels partenaires sexuels !

Ce cerveau émotionnel transforme vos perceptions : l’attention moindre dans des conditions inadéquates devient plus centrée sur les prémisses d’un rapport intime et permet de démarrer l’action du lâcher-prise et le ressenti corporel.

INVENTEZ UNE SEXUALITÉ HIVERNALE !

Laissez le froid vous inciter à faire l’amour, développez cette atmosphère chaleureuse, propice à votre sexualité :

  • Les codes vestimentaires d’hiver sont moins suggestifs qu’en belle saison. Faites travailler votre imaginaire : l’effeuillage peut-être plus long mais aussi plus excitant.
  • Dénudez-vous, dormez peau contre peau, pour générer un réchauffement mutuel et ainsi accroître votre désir sexuel en intensifiant la sécrétion d’ocytocine, cette hormone du bien-être.
  • Faites attention à votre alimentation : vous pouvez avoir tendance à prendre quelques kilos en hiver. Au-delà de la légère baisse de libido que la surconsommation de plats lourds induit, vous pourriez vous sentir moins à l’aise dans votre corps et éviter les rapprochements duels.
  • Si le lit chaud reste votre endroit favori en saison froide, profitez-en pour revisiter le répertoire des préliminaires : Retrouvez le goût de libérer vos cinq sens.
  • La lumière booste l’action de vos hormones, spécifiquement les œstrogènes qui viennent taquiner votre désir. Faites entrer la lumière chez vous : lampes, luminothérapie, bougies, couleurs chaudes… Elles stimuleront votre gaieté et vos envies.
  • Favorisez les positions sexuelles qui offrent des corps à corps incandescents. Tout en (re)découvrant le KamaSutra (petites cuillères, le cheval à bascule, le triangle lumineux…) vous pourrez vous lover dans les bras bouillonnants de votre partenaire.

Ne focalisez pas uniquement sur les vacances et les moments plus détendus pour vous créer une complicité charnelle. L’idéal est de maintenir un fil rouge érotique tout au long de l’année afin de vous préserver d’éventuelles césures sexuelles. Si vous avez quelques difficultés à éprouver une flamme continuelle au sein de votre couple, pensez à consulter un sexologue qui pourra vous guider vers une stabilité concupiscente.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *