L’évolution du couple

Dès les prémisses amoureux et charnels, on cerne le cadre émotionnel, relationnel… du partenaire et l’un et l’autre se fixent des limites afin de ne pas déstabiliser, choquer ou encore déplaire… et ainsi maintenir cet édifice qu’est le duo. Mais même si l’on essaie de se conduire de la manière la plus positive qui soit au début d’une relation et ceci dans un but légitime de séduction, les limites de notre partenaire peuvent nous contraindre à un moment donné dans nos habitudes, envies et besoins individuels.

Il va falloir dépasser ce temps où la réalité nous impose logiquement l’autre tel qu’il est, peut-être moins enchanté et enchanteur mais tout aussi revâble et aimable. Pour pouvoir avancer ensemble, il ne s’agit donc pas de se contraindre soi-même ou de contraindre l’être aimé, -car la frustration prendrait place des deux côtés…- mais d’aller au-delà de la déception, du désenchantement…

L’objectif est de maintenir la communication et le désir, de continuer avec volonté à aplanir les problèmes, à regarder en soi et chez l’autre ce qui est bénéfique, réjouissant, drôle… bref à positiver la personnalité de son partenaire mais aussi la sienne ! Par exemple, donner à notre amoureux(se) une image souriante, chaleureuse ne peut, à terme, que donner l’envie à l’autre d’en faire de même ! Rester ensemble demande de surmonter certains stades plus délicats, de les transformer, en les dépassant, en forces qui nourriront le couple.

Mais comment se forme le couple et comment évolue t’il ?

Pour comprendre les facteurs qui le font évoluer, il est nécessaire d’aborder ce qui provoque sa formation, cet instant indéfinissable où le lien se crée. L‘artisan de notre choix amoureux est l’inconscient, qui, malgré des raisons qui nous sont généralement obscures, est l’emblème du déclenchement de cet émoi. Ce choix apparaît comme une solution à une aspiration inconsciente, parfois à un problème personnel.

Dans ce domaine de l’affectivité, la relation à nos parents peut-être, par exemple, très impactante : un oedipe mal résolu induit une recherche de sa réalisation. Mais plus largement, tout ce que porte l’intention de nos parents pour notre conception, nous allons chercher à le réaliser, par exemple dans le choix de notre couple.

Nos aspirations inconscientes vont mûrir et évoluer avec les années, parfois avec une thérapie mais plus souvent par une évolution naturelle, consciente ou non. Cette aspiration fondatrice de notre lien peut devenir obsolète, et notre couple cesser d’être une solution, un vecteur d’évolution. Mais cela ne signifie pas une rupture pour tous les couples, bien heureusement ! Le lien évolue, peut se reformer sur d’autres bases. Et l’Amour, cette alchimie mystérieuse peut nous réserver bien des surprises… Notre inconscient a plus d’un tour dans son sac: « Je t’aime pour ce que tu es, mais je t’aime aussi pour ce que tu vas devenir ». Autrement dit, l’inconscient dans ses facultés de perception, lit l’âme de votre partenaire dans ses ressources les plus profondes, anticipe ce qu’il/elle va devenir, en phase avec sa propre aspiration d’évolution.

couple-enlaceAu début de la relation, le couple se schématise par « 1+1=1 », le couple est fusionnel : Les individualités disparaissent au profit de la fusion, la « solution » apportée par le couple est tellement bénéfique qu’elle justifie d’abandonner toute aspiration non compatible avec l’autre. Cette phase peut être longue, pour certains, elle peut même durer toute une vie si la gravité du problème auquel le couple apporte une solution le justifie.

couple-en-disputeMais si l’évolution d’un ou des partenaires intervient, que la solution du couple devient moins indispensable, les inconvénients de la négation des individualités apparaissent. Un phénomène de « défusion » se produit, le couple passe au « 1+1=2 » : C’est clairement la phase critique. Chacun y retrouve la joie d’affirmer ses goûts et ses désirs singuliers. Placé devant un sentiment de culpabilité d’altérer cette fusion si sécurisante, chacun rejette sur l’autre la culpabilité de la « défusion ».C’est dans cette phase que l’Amour prend toute son importance. Y a-t-il un projet au-delà de la fusion, qu’elle est le sens de ce couple ? Si l’intuition partagée est que ce sens existe, il va falloir se prendre en mains, réagir pour dépasser les frictions et les déphasages de la « défusion ».

« L’enfant qui vient au monde devrait nous rappeler que l’être humain est un être qui vient d’ailleurs et que chacun nait pour apporter à son temps quelque chose de nouveau. » (F. Dolto, La cause des enfants)

couple-allonge-dans-lherbeChacun d’entre nous porte en lui cette aspiration, et elle se réalise notamment à travers le couple. Le « projet sens », c’est notamment faire autrement, faire mieux, que ce que sa lignée a déjà fait. La « défusion » est une forme de libération pour « autre chose ». Cet « autre chose » se symbolise par le « 1+1=3 » : Il y a l’un, il y a l’autre, dans toutes leurs richesses, leurs points communs et leurs différences, et il y a le projet, la pierre nouvelle, qui ne peut exister que grâce au couple.

A travers le sens du couple, qui s’invente et se réinvente dans sa capacité d’innovation, nous ne sommes pas loin du sens de la vie. Ouvrir de nouvelles voies, faire différemment et mieux que sa lignée, chacun porte cette « mission d’évolution » en lui. Le couple est pour cela un lieu privilégié, la progression se réalise en mixant les différences pour faire émerger une nouvelle voie qui combine les qualités des deux.

Le sens de la vie n’est-il pas simplement de faire évoluer la vie avec un unique moteur : l’amour, à tous les niveaux…?

3 Commentaires

  • Avatar
    popkorn Publié depuis 24 août 2013 20 h 53 min

    Bonsoir,
    Cette question me turlupine: un couple peut il résister malgré des différences importantes ?
    Mon compagnon et moi-même sommes très différents l’un de l’autre et parfois je me demande où notre relation va nous mener…
    J’ai envie de construire un avenir avec lui, je l’aime, mais comment faire pour vivre nos différences au quotidien ???
    En ce moment elles nous éloignent l’un de l’autre… Je me sens frustrée de ne pouvoir partager avec lui mes centres d’intérêts et ma passion…

  • Avatar
    Milene Leroy Publié depuis 31 août 2013 17 h 43 min

    Bonsoir popkorn,

    Les différences permettent des combinaisons inédites, peuvent amener à une complémentarité passionnante si le respect des limites de chacun est présent. C’est le mélange des couleurs qui permet d’être désiré(e) et désirable aux yeux de l’autre mais c’est surtout l’intérêt que l’on porte et la manière d’amener ses envies à l’autre qui ouvre la construction et la continuité du couple. Rétablir la communication sur l’importance de positiver les deux individualités d’un duo me semble être un premier pas essentiel…

  • Avatar
    popkorn Publié depuis 31 août 2013 20 h 33 min

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour cette magnifique réponse :-))
    J’ai abordé le sujet le lendemain de mon message. Le fait de vous l’avoir rédigé m’a permise d’y voir plus clair et d’en parler…
    Merci !

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *