Etre parents sans oublier d’être un couple

Un chamboulement arrive à l’arrivée d’un premier enfant. Pour le couple comme de manière individuelle, la naissance est une période de crise qui demande un retour à un nouvel équilibre. La difficulté se trouve dans le remaniement différent pour l’homme et la femme, pour le père et la mère. La femme, en devenant maman, peut revivre des traumatismes de sa propre enfance, de sa propre relation à sa mère. Elle peut vivre une période dépressive post-partum plus ou moins longue, plus ou moins bouleversante. Elle vit souvent en fusion avec son bébé, et instaure sans le vouloir, une distance avec son homme. Lui, peut être troublé par l’apprentissage de la paternité qui matérialise une phase de maturité lors de laquelle il prend conscience de ses responsabilités. Lors de cette période, le père, qui doit permettre la triangulation avec le bébé, réussit plus ou moins à maîtriser son rôle.

Le couple passe de 1+1 à 2+1 voire plus. Les retrouvailles à deux et notamment le retour à la sexualité peuvent prendre un certain temps. Pourtant, cela est indispensable afin de pouvoir repositionner un nouveau cadre : le cadre familial et intime. La promiscuité doit se teinter tout d’abord de complicité, d’activités hors-foyer, de sensualité, de sensorialité.

La question souvent posée en consultation est : Où et comment trouver l’énergie, le temps pour rester des amants tout en étant parents ? Inutile de chercher à vivre des moments extraordinaires, une discussion, un massage ou encore un repas en tête à tête suffisent. Souvent, les parents se séparent le jour où ils prennent conscience qu’ils se sont trop éloignés l’un de l’autre, qu’ils ne font plus couple. Pensez alors à rester « connectés » simplement.

L’avantage de venir parler devant un thérapeute, c’est que vous allez enfin mieux vous écouter, et vous entendre. D’ailleurs, les couples qui s’en sortent sont ceux qui arrivent à développer leur empathie, c’est-à-dire à prendre le temps de se mettre à la place l’un de l’autre. Ils réalisent alors que l’on peut avoir une vision différente des choses, tout en ayant tous les deux raison.

Des besoins simples peuvent vous aider :

Dormir
 car la fatigue est la pire ennemie de la vie intime d’un couple, difficile de plaire et d’être désiré(e) quand on est épuisé(e).

Prendre soin de soi pour renouer avec son corps, avec le plaisir d’être femme et de séduire. Après la grossesse, les femmes doivent composer avec la transformation de leur corps. Pour certaines, s’installe une certaine pudeur à se dévêtir, et par conséquent, une difficulté pour faire l’amour.

Prendre rendez-vous et s’investir lors de ces moments afin d’en faire des rapprochements d’intimité sacrés, où on ne se laisse juste envahir par le fait d’être ensemble. Attention, pas de pression ! Ces rendez-vous peuvent être romantiques, ludiques ou sexuels. L’essentiel est d’installer une atmosphère « couple » par le biais de ceux-ci. Rappelez-vous mutuellement et régulièrement que vous êtes un homme et une femme, des amoureux, des amants et non uniquement des parents. En parlant toujours des enfants, certains couples évitent des sujets délicats concernant leur relation amoureuse et finissent par ne plus se parler vraiment, accumulant frustrations et problèmes.

Laisser monter le désir
. L’anticipation de ces rendez-vous avec votre conjoint contribuera à le susciter. Que vous préfériez vous y préparer ou vous laisser aller à l’imprévu, l’essentiel est d’y penser à l’avance, d’avoir hâte et d’en profiter le moment venu.
 Donner priorité à son couple régulièrement est également une sage habitude, qu’il faut entretenir dès l’arrivée des enfants. Il est faux de croire qu’on peut négliger la relation de couple pendant de longues années et renouer facilement le contact, une fois que les enfants seront plus vieux. Seul le temps investi au quotidien peut maintenir votre amour. Il favorise les compliments, les mots doux, la tendresse ou encore l’affect qui permettent une bonne prédisposition à l’activité sexuelle.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *