Les différents moyens de contraception

Voici, pour information, les moyens de contraception efficaces et leur mode d’emploi, tous deux diversifiés, auxquels les femmes peuvent recourir tout en choisissant celui qui leur convient le mieux…celui qui sera plus adapté à leur situation affective et sexuelle, celui qui leur permettra d’être sereine afin d’éviter, par exemple, les oublis…

Les différentes méthodes contraceptives

1 : Les méthodes hormonales : elles sont constituées d’hormones qui bloquent l’ovulation :

Les pilules contraceptives :

piluleIl en existe de deux types : les pilules combinées qui associent deux hormones dans leurs comprimés(oestrogène et progestatif) et les pilules progestatives qui contiennent uniquement un progestatif.

Il s’agit de prendre un comprimé quotidiennement et à une heure régulière pendant les 21 jours du cycle ou pendant 28 jours selon le type de pilule. En cas d’oubli supérieur à 3 heures pour une pilule progestative microdosée, et à 12h pour une pilule oestroprogestative, la pilule n’est plus efficace.

Le patch contraceptif :

patch-contraceptif

Il s’agit d’un patch à coller soi même sur la peau une fois par semaine, à renouveler chaque semaine pendant 3 semaines. La 4ème semaine, sans patch, provoque l’apparition des règles.

L’implant contraceptif :

implant-contraceptif

Un bâtonnet de 4 cm de long et de 2 mm de diamètre est inséré sous la peau du bras sous anesthésie locale (quelques minutes de pose). Il est efficace trois années d’affilée. Il peut être retiré par un médecin dès que la femme le désire.

L’anneau contraceptif :

anneau-contraceptif

Il s’agit d’un anneau souple à placer soi-même dans le vagin. On le laisse en place pendant trois semaines. La quatrième semaine, sans anneau, provoque l’apparition des règles.

2 : Le dispositif intra utérin :

Le stérilet, ou dispositif intra utérin (DIU) :

sterilet

Il en existe de deux types : au cuivre ou à la progestérone. Le stérilet est placé dans l’utérus par un médecin (2 minutes de pose). Il peut être gardé de 4 à 10 ans. Il peut être retiré par un médecin dès que la femme le désire.

3 : Les méthodes barrières :

La cape cervicale, le diaphragme :

diaphragme

La cape se présente comme un dôme très fin, en latex ou en silicone, qui vient recouvrir le col de l’utérus. Le diaphragme est une coupelle en latex que l’on place dans le vagin. Il s’utilise associé àun produit spermicide. Ces deux moyens de contraception empêchent le passage des spermatozoïdes.

Ils peuvent être posés au moment du rapport, mais aussi plusieurs heures avant. Il est important de les garder pendant 8 heures après le rapport. Ils sont réutilisables.

Les spermicides (l’ovule, la crème, l’éponge) :

spermicides

Les spermicides détruisent les spermatozoïdes. L’ovule ou la crème se placent dans le vagin quelques minutes avant chaque rapport. L’éponge peut être placée bien avant le rapport sexuel et gardée plusieurs heures après, est efficace pendant 24 heures.

Le préservatif masculin

preservatif-masculin

En latex, il en existe une grande variété. Il protège du VIH et des IST.

Le préservatif féminin

preservatif-feminin

Il est muni d’une gaine en polyuréthane et d’un anneau souple aux deux extrémités et se place dans le vagin. Il peut être mis plusieurs heures avant et retiré plusieurs heures après le/les rapports sexuels avec un même partenaire. C’est le seul moyen de contraception, avec le préservatif masculin, à protéger du VIH et des IST.

Pour en savoir plus : www.choisirsacontraception.fr

Sources : Extrait de l’enquête de l’INPES : Contraception, que savent les français ?, Connaissances et opinionssur les moyens de contraception : état des lieux, Juin 2007
INPES : Sandra Garnier, sandra.garnier@inpes.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *