Le clitoris

 

C’est  un organe dont seule la partie extrême est visible. Il se situe au sommet des petites lèvres, plus ou moins caché ou émergeant du capuchon… Il forme une proéminence d’environ 0,4 à 1 cm de diamètre. Il est la conjonction de deux racines symétriques, invisibles, de 10 cm environ, qui entourent le vagin et l’urètre.

Très innervé et vascularisé, le clitoris joue un rôle similaire dans l’excitation sexuelle génitale que le gland du pénis chez l’homme. Il possède, comme lui, des corps caverneux, qui laissent apparaître un phénomène d’érection et de durcissement au toucher.

Source de plaisir, le clitoris est important dans la vie érotique d’une femme. Il est, par ses  caractéristiques, une zone très érogène. Formé de muqueuses extrêmement riches en corpuscules de Kraüse, il est un capteur des sensations de plaisir.

Les zones les plus sensibles du clitoris sont généralement le gland et le frein mais chaque femme ayant des ressentis différents,  il faut être attentif à leurs perceptions car le contact trop direct peut être parfois désagréable. Pour certaines, le toucher va se faire aux alentours du clitoris, pour d’autres, il va s’agir de pincements, de frottements…

Pour voir et toucher le clitoris, le meilleur moyen est encore de se regarder dans un miroir, munie d’un schéma de la vulve. Il faut parfois écarter les grandes et/ou les petites lèvres pour le découvrir.

1 Commentaire

  • Avatar
    Isobel Publié depuis 24 mai 2016 6 h 09 min

    Merci pour cet article 🙂

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *