Vous avez dans l’idée d’incruster un autre convive dans votre intimité ? Vous pensez de plus en plus à l’intérêt qu’aurait un vibromasseur pour votre épanouissement sexuel mutuel ? Vous vous êtes lassé(e) des profits du canard vibrant en solo ? Quelque soit la raison invoquée, vous doutez de la manière dont vous pourriez amorcer le sujet avec votre conjoint(e). Voici les explications de ce besoin et quelques conseils pour que votre joujou favori soit présent lors de vos prochains ébats.

D’OÙ VIENT CETTE ENVIE ?

Vous êtes tombés dans la routine ? Vous recherchez de la fantaisie ? Vous souhaitez élargir votre répertoire sexuel ? Vous êtes curieux ? Vous  cherchez à savoir si le sextoy pourrait plaire à votre amant ? Vous avez envie de vivre l’idée fantasmagorique d’un plan à 3 ?…

Ce n’est ni une perversion, ni une folie. Son maniement peut être une ouverture vers de multiples possibilités sexuelles que vous pourriez vivre ensemble.

Il y a ceux qui, centrés sur leur partenaire veulent utiliser un sextoy estimant pleinement le plaisir que cela peut procurer.

Ceux qui sont attirés par la technologie des derniers vibromasseurs en vogue offrant avec facilité une jouissance mécanique. Cela permet de ne pas avoir à passer par diverses étapes pour éprouver des sensations intenses et d’éviter l’anxiété de performance !

Mais aussi ceux qui aiment expérimenter et se laissent happer par cette nouvelle idée !

Vous pouvez refuser si cela devient trop régulier pour vous, si cela vous gêne, si les jouets vous semblent trop artificiels, si vous vous sentez objetisé mais avant de vous enfermer dans vos croyances, vous pouvez tester.

CO-MMU-NI-QUER !

Que vous ayez envie de piments à l’aide d’un sextoy est plutôt annonciateur d’une bonne libido mais l’autre dans tout ça ? A-t-il vraiment envie de ne plus être votre seul objet de désir pendant vos rapports sexuels ? Au risque de braquer votre partenaire, soyez élégant(e) : parlez avant tout de VOTRE besoin sans dénigrer le sien. Votre moment croustillant ne pourra avoir lieu que si vous évitez de l’imposer :

  • Quelles sont ses propres attentes ?

Quels sont ses attraits sexuels, qu’est-ce qui l’excite ? Optez pour un dialogue ouvert sur toutes les sources d’excitations pouvant l’embarquer pour vous faire l’amour ! Tout en douceur, si les vibros ne sont pas cités dans vos conversations intimes, vous pouvez aborder le sujet comme une toute autre possibilité d’amusement. Parlez de votre expérience, du bonus que cela vous apporte, des sensations que vous percevez pour mieux lui donner envie.

  • Vous pouvez tenter la surprise !

Si vous avez senti que votre partenaire était plutôt avenant sur les multiples jeux à tester ensemble, il peut être opportun de sortir votre sextoy du dessous de votre oreiller. Oser est une des valeurs qu’on sait reconnaître comme étant excitante ! Votre prise d’initiative pourrait vous offrir le bénéfice de la délectation et si votre conjoint(e) refuse, acceptez sa décision sans bouder.

  • Manipulez positivement…

Partez du principe que votre complice éprouvera beaucoup de plaisir et que c’est aussi pour cela que vous souhaitez envisager cet essai tous les deux ! Valorisez son rôle, sa place : le sextoy ne le remplace pas, votre amoureux(se) peut vous permettre de jouir différemment et son utilisation livre un potentiel plaisir au couple.

  • Optez pour une boite à outils !

Sur de petits papiers, écrivez vos penchants sexuels. Profitez-en pour divulguer vos désirs spécifiques d’accessoires. À chaque pioche, il y aura une ou plusieurs possibilités de faire passer le message subtilement et sous forme ludique !

  • Utilisez le biais du fantasme…

Votre partenaire vous questionne plus ou moins habilement au sujet de vos fantasmes ? Sautez sur l’occasion pour en discuter ensemble. Tout d’abord pour vous faire plaisir, votre partenaire pourrait aussi devenir accroc.

  • Pourquoi pas la découverte ?

Essayer ensemble la visite d’un love Shop. Au fur et à mesure des rayons, vous pourrez emmener votre moitié vers l’objet de vos rêves érotiques. Choisir ensemble un vibro peut être un moyen de l’impliquer plus facilement.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *