Pour la première fois… à 3 !

 

Fantasme ou véritable désir, le plan à trois requiert quelques habiletés afin de franchir le cap en toute sérénité. 15 à 20 % des Français auraient déjà tentés l’expérience. Pour profiter de cette nouvelle aventure charnelle, voici quelques conseils :

1- Confiance en soi, confiance en l’autre :

Trouver un(e) partenaire occasionnel(le), c’est s’assurer qu’il s’agisse d’un trip (passager ou régulier) désiré par le couple et non “imposé” par l’un des deux amants. C’est l’assurance minimum pour jouer et jouir de ce trio, ensemble, et avec plaisir.

2- Pensez à établir des règles :

Vous ne pouvez pas vous jetez dans ces intrépides liaisons sans avoir auparavant déterminé les limites à ne pas dépasser. Qu’est ce qui fait partie du couple intime ? Du jeu à trois ? Il est notamment important de poser la question du baiser, d’éviter les amis et les ex et de débriefer sur les délires à envisager pour savourer pleinement ce moment torride : avec un homme ou une femme ? Quels sont les bénéfices les plus intéressants pour le couple ? Et pour chacun ? L’objectif principal étant d’éviter la jalousie et les conflits qui pourraient s’installer sur du long terme. Il est bon de s’informer également des freins de la tierce personne mais aussi de la manière à agir après la relation sexuelle.

3- L’attirance physique :

Vous avez tous et toutes des codes d’attractions sexuelles et il est logique que dans un couple, les attirances pour une femme et/ou un homme soient différentes. Vous avez peu de chance de trouver  l’idéal(e) commun. Il est important de se satisfaire des basiques et essentiels vous permettant de ressentir une véritable excitation sexuelle et de nourrir votre relation sexuelle de vos vibrations en duo. Tout ne doit pas reposer sur les comportements de cette troisième personne.

4- Le choix du lieu et de l’ambiance :

Chez vous ? Chez lui/elle ? A l’hôtel ? En club ?… Pensez à la mise en scène, à la musique, à l’atmosphère générale. La situation créera aussi le potentiel sexy et jubilatoire de la situation. Ne prenez pas ces composantes à la légère, elles sont susceptibles de faire monter ou descendre la température de votre soirée à trois.

5- Une possible non-conclusion :

Ni contrainte, ni obligation ! Ce n’est pas parce que le rendez-vous est prévu, organisé voire même rêvé que le passage à l’acte doit devenir évident. Il est, dans ce cas, question de lâcher-prise. Si le feeling ne passe pas, que la réalité s’avère moins libidineuse que dans votre imaginaire, qu’il y a une gêne ou tout autre ressenti négatif, stoppez ! Mieux vaut réitérer l’expérience dans un autre contexte ou avec d’autres convives plutôt que de rester sur une posture décevante.

6- Valorisez le plaisir :

Soyez centrés ! Pensez à vous, à vos attentes. Verbalisez vos envies. Cherchez à être en phase tous les deux puis tous les trois pour que désir et le plaisir sexuel et/ou émotionnel soient présents. Pour éviter les regrets, profitez-en pleinement pour virevolter sans complexe. Soyez attentifs aux comportements, aux regards, aux souffles… de vos complices pour faire évoluer les festivités.

7- D’objet à sujet :

Pour ne pas vous sentir “objet” ni avoir la mauvaise sensation “d’utiliser” votre plan d’un soir, cherchez à vous connecter psychiquement et corporellement. Il est important de discuter en amont de vos souhaits les plus intimes et de prendre le temps, -avant de vous retrouver dans une situation purement sexuelle-, de partager un verre, un repas ou tout autre instant qui puisse vous permettre de vous sentir à l’aise et libre d’être vous-même.

8- La prévention à tout prix ! :

Pour ne pas ternir cette rencontre, soyez prévoyants et conscients de ce que vous êtes en train de mijoter. Se protéger n’est pas discutable, ce doit être assurément clair pour vous trois. Pensez aux préservatifs masculins, féminins et au lubrifiant. Prenez-en à foison. Il ne faut pas craindre d’être en rupture de stock pour finalement consommer sans protection.

9- De la sensualité à la sexualité :

Pour une communion maximale, soyez en contact physique de manière évolutive. Effleurements, caresses, massages… Touchez du doigt ce qui va donner le ton de cet épisode. C’est aussi, à travers le non-verbal, que vous enclencherez les invitations érotiques jusqu’à la symbiose.

10- Accepter l’inconnu :

Cette première opportunité palpitante sera d’autant plus pimenter si l’imprévu vient s’immiscer dans vos draps. Vous ne pouvez et ne pourrez jamais contrôler entièrement le déroulement de cet espace-temps. L’explosion des sens est d’autant plus forte si l’abandon se mêle à la partie. Cette déconnection ( à travers la découverte de pratiques, de positions mais aussi dans la fluidité des corps) n’empêche absolument pas la conscience des principes à respecter.

Ajouter un commentaire

Votre email ne sera pas publiée. Ajoutez les champs qui sont marqués par *