La psychothérapie analytique se déroule de la manière la plus « classique » qui soit. Il s’agit d’un échange en face à face, basé sous forme de dialogue. Le but de cette approche psychologique est le traitement de vos symptômes et votre développement personnel.

L’intérêt est la mise en exergue et la résolution de vos conflits psychiques. Le but étant de comprendre votre mode de fonctionnement, de rechercher l’assouplissement de votre sur-moi, de dédramatiser, de déculpabiliser pour cheminer, -à votre rythme-, vers l’apprentissage de la nuance afin de mieux harmoniser vos instances de personnalité.

Grâce à la thérapie, je vous apporte une aide focalisée sur vos besoins. L’expression de vos maux au fur et à mesure des séances me permet d’interpréter, d’expliciter vos conduites et vos affects pour mieux faire disparaître vos troubles. Ma neutralité n’est pas de mise. Ma substitution à une image parentale vous amène, au contraire, bienveillance et structuration. Vous ne faites pas seul(e) l’analyse. Je pose des questions, j’écoute, je sécurise afin que vous puissiez explorer chaque questionnement possible, librement. Cela vous permet à la fois une introspection, une meilleure connaissance de vous-même et une ouverture sur un présent et un avenir plus serein.

De diverses problématiques peuvent vous amener à consulter : une timidité, une solitude, des angoisses, des peurs, des doutes, des relations familiales ou de couples ou encore professionnelles… conflictuelles, des questions sur votre orientation sexuelle, une déprime, un mal-être inexplicable, un manque de confiance en vous, une addiction…

De durée moyenne, ce type de thérapie est indiquée en cas de conflits internes chroniques ou ponctuels. Elle dure entre quelques mois et 2-3 ans. La régularité des entretiens peut être souple, elle est surtout adapté à vos besoins.
Le traitement est moins long qu’une psychanalyse. L’arrêt des consultations se fait lorsque le patient peut vivre au quotidien sans l’appui du thérapeute.